Présentation

Nous sommes tous des usagers de drogues ! A commencer généralement par l’alcool bien sur. Pour ce dernier, c’est culturel.

Alors, sortons du jugement classique de celui qui n’aurait jamais fauté. Ce n’est pas tant le fait d’être consommateur ou non qui importe, mais plutôt l’usage que l’on en fait.

Malgré les discours caricaturaux et catastrophistes véhiculés régulièrement dans les médias, la grande majorité des jeunes déclarent aller bien, voire très bien (8 jeunes sur 10), les données sur le bien-être en témoignent[1], et c’est une bonne nouvelle, il est bon et nécessaire de se le rappeler pour ne pas tomber dans les clichés. Mais les excès persistent cependant et les pratiques à risques sont en augmentation, tout comme l’inquiétude des proches ou des adultes qui y sont confrontés.

[1] Enquête Solidaris.

Suis-je capable sans effort de ne pas consommer ? Ma consommation interfère-t-elle dans ma vie sociale ou mon organisation ? Est-ce que je ressens des effets négatifs sur ma santé physique ou mentale, sur mes études ou mon boulot ? Suis-je conscient des risques liés au(x) produit(s) que je consomme ? Suis-je capable de réduire ces risques ? Quelles sont les ressources dont je dispose pour m’aider à limiter les risques et/ou ma consommation ?

Cette rubrique s’efforce de proposer des pistes de solutions, à l’échelle individuelle ou collective. Elle dénonce aussi les pratiques des lobbys de l’alcool, ivres de profits et indifférents aux catastrophes qu’ils provoquent. Soyons des consom’acteurs critiques et responsables. Faisons la fête, mais faisons-la bien !

Actualités de cette thématique :
Liens utiles